Gouvernance institutionnelle, notamment universitaire

Ressources


  • Nous appelons " organisation duale" une organisation où collaborent des personnels de status/culture/identités organiquement différents, par exemple des experts et un staff administratif, ou des élus et des salariés. 

Enjeu : quelles formes de gouvernance pour quel projet ?

Toute organisation obéit à des règles, explicites ou implicites, statutaires ou non, qui déterminent son fonctionnement. Au niveau national comme international, les organisations universitaires ou pédagogiques présentent des structures de gouvernance extraordinairement variées, sauf quand des lois locales viennent définir comme règle une grande uniformité de dispositions statutaires.

Les organisations évoluent en permanence quant à leurs objectifs, leur périmètre, éventuellement leur identité : un défi majeur pour elles est donc de construire en permanence une gouvernance institutionnelle aussi cohérente que possible par rapport à son actualité, et qui facilite en outre leur projet et leur développement. La question de la temporalité est toujours délicate, les structures, selon les cultures, étant plutôt mises en amont ou en aval de la redéfinition des projets. Il s’agit dans tous les cas de cultiver une cohérence entre l’actualité d’une institution et de son projet, et les outils de gouvernance collective dont elle se dote pour donner force, cohérence et résilience à ce qu’elle est et veut être. La gouvernance peut ainsi être « en avance » ou « en retard » par rapport à la réalité vécue, souvent elle est en décalage.

Dans l’univers de la formation et de la recherche, et plus généralement dans toutes les organisations susceptibles d’être « professionnelles », mais aussi « duales », le diagnostic sur l’état de la gouvernance, et les propositions pertinentes pour l’améliorer présentent une haute importance : en effet, ce type d’organisation est particulièrement sensible à la convergence des intérêts des parties prenantes, et aux modalités organisationnelles qui permettent de la garantir ou au minimum à la favoriser.

C’est donc un travail permanent que de chercher à adapter la gouvernance d’une institution à son projet. Ce travail a souvent un coût émotionnel significatif, car les structures de pouvoir sont en jeu, avec toutes les imaginations et les craintes que cela suggère : il faut donc l’entreprendre avec rigueur et méthode, socles de la confiance.

A partir de l'expérience de ses experts et des missions réalisées, enrichies de benchmarks internationaux, PAXTER® peut aider :

  • des gouvernements nationaux ou territoriaux à améliorer les outils juridiques disponibles pour la gouvernance des institutions d'enseignement supérieur et de recherche ;
  • des institutions universitaires ou plus largement des organisations professionnelles ou duales à améliorer à améliorer, dans le cadre existant localement, l'ensemble de leurs structures de gouvenrnance : statuts, rythmes, instances, processus, incitations.